menu

menu

pastille jaune

Robert Buron

Robert Buron – 27 février 1910 Paris – 28 avril 1973 Paris

Milieu Familial

Fils d’Henri, imprimeur, et de Maria GUYOT
Épouse le 12 juillet 1938 Marie-Louise TROUILLARD.
Une fille : Martine (née en 1944), architecte et parlementaire européenne.

Études

Lycée Henri IV, faculté de droit de Paris, École libre des sciences politiques
Doctorat en droit.

Carrière professionnelle

  • Responsable des études à la chambre de commerce et d’industrie de Paris (1934-1937)
  • Secrétaire général de la chambre syndicale des chocolatiers (1937-1940)
  • Secrétaire général du comité d’organisation du cinéma (1940-1944)
  • Administrateur général de la radio-diffusion, codirecteur de l’hebdomadaire Carrefour , président de Gaumont Actualités (1944-1947).

Mandats électifs

  • Famille politique : démocrates-chrétiens puis socialistes
  • Maire de Villaines-la-Juhel (Mayenne, 1953-1970) puis de Laval (Mayenne, 1971-1973)
  • Conseiller général du canton de Villaines-la-Juhel (Mayenne, 1951-1970)
  • Député de la Mayenne (1945-1958).

Responsabilités exercées

  • Secrétaire d’État aux affaires économiques (1950-1951)
  • Ministre de l’information (1951)
  • Ministre de la France d’outre-mer (1954)
  • Ministre des affaires économiques (1952, 1953)
  • Président du comité national de productivité (1958)
  • Ministre des travaux publics, des transports [et du tourisme] (1958-1962)
  • Président du centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (1963-1967).
  • Ministre des finances, des affaires économiques et du plan durant 35 jours dans le cabinet MENDÈS FRANCE (20 janvier – 23 février 1955).

Écrits

Autobiographie : Le plus beau des métiers (1963); Par le goût de la vie (1973).


Page mise à jour le 24 octobre 2019

pastille blanche pastille blanche