• Confinement - Fermeture de la mairie les samedis matin jusqu'au 12 décembre 2020 inclus

menu

menu

pastille jaune

Hommage

Ne transigeons pas avec la liberté d’expression !

Pas un territoire ne doit se sentir étranger à ce combat pour la liberté d’expression.
Qui aurait pensé il y a encore quelques années que dans notre pays, pays de la liberté, des dessinateurs humoristiques, des religieux, des membres des forces de l’ordre et maintenant des enseignants, puissent mourir pour leurs idées ou simplement l’exercice de leur profession ?
Notre liberté s’en trouve menacée.
La mobilisation doit donc être totale et unanime chez toutes les personnes attachées aux valeurs de la République.
Dès aujourd’hui, j’ai demandé, à l’instar du Président du Conseil Départemental de la Mayenne, que les drapeaux soient mis en berne sur les édifices et monuments de la commune de Villaines la Juhel.
Mais il faudra faire beaucoup plus.
En l’espèce, l’éducation étant menacée, nous devrons être aux côtés des enseignants pour porter auprès de notre jeunesse ce message de paix et de tolérance et refuser en toute circonstance que des idées obscurantistes puissent trouver leur place à l’école, au collège, au lycée et dans la société en général.
Chacun a le droit de croire ou de ne pas croire.
Cette base de notre ciment sociétal que l’on appelle « laïcité » doit rester le cœur de ce qui constitue notre « vivre ensemble ».


Page mise à jour le 19 octobre 2020

pastille blanche pastille blanche